XIIII ~ La Tempérance

tarotJodo_14Temperance

 

Protection, circulation, guérison.

Tempérance, le numéro quatorze, représente un ange. Cette carte arrive après le travail profond de l’Arcane XIII qui a balayé l’inutile, créé le vide nécessaire au rétablissement de la circulation intérieure. Le temps de la paix et de la santé est venu. (…) De même que l’Empereur dans la première série décimale, Tempérance est un 4, chiffre de stabilité. L’ange est ancré dans la terre et ne vole pas, bien que ses ailes bleu ciel le lui permettent. Tempérance a surpassé le charnel, il/elle peut voler jusque dans des régions très subtiles. Ses pupilles jaunes, illuminées de pure conscience, rappellent le vers de Rilke : ‘Tout ange est effrayant’. Ce regard surhumain pourrait être celui du seul ange qui a vu Dieu : Gabriel. Le regard et les cheveux de Tempérance sont emplis de la lumière divine, et la fleur rouge à cinq pétales qui s’ouvre au sommet de sa tête nous indique qu’il/elle porte la quintessence. Ses pensées se manifestent sous la forme d’un parfum merveilleux, au-delà de la parole.

Mais nous avons vu que cet ange est ancré dans la terre. A ses pieds deux serpents s’entrecroisent, se caressent : Tempérance a assumé toutes les énergies telluriques et dominé sa libido. Ces deux serpents sont les pôles sexuels, le masculin et le féminin du Tantra, ou les deux nadirs Ida et Pingala qui s’entrelacent depuis la base de la colonne vertébrale pour ne faire plus qu’un, s’élevant jusqu’à ses ailes d’azur. Ce symbole rappelle aussi bien le caducée d’Hermès que Quetzalcoatl, le serpent à plumes des religions pré-colombiennes. L’ange grandit sur la puissance de sa sexualité; on retrouve la force animale sublimée dans l’énergie céleste et spirituelle de ses cheveux jaunes.

Les quatre petits triangles jaunes sur sa poitrine évoquent les quatre centres de l’être humain : l’intellectuel, l’émotionnel, le sexuel et le corporel. Ces centres ne communiquent pas entre eux, ils sont juxtaposés, chacun avec sa loi propre. Mais au-dessus, on trouve un cercle jaune, symbole de la perfection, où s’inscrit en creux un triangle qui permet à chacun des éléments de s’emboîter parfaitement avec lui. C’est la cinquième essence, l’être essentiel en nous qui communique avec chacun des quatre centres, permettant l’harmonie de l’être humain. De même on distingue, dans la couleur chair sur la poitrine de l’ange, une main, symbole de chance et de paix : son coeur rayonne de charité.

Tempérance fait communiquer entre elles les énergies, les fluides. On pourrait dire qu’il/elle mélange l’eau au vin. Par son action, il n’y a plus d’énergies opposées, plus de contraires, mais seulement des complémentarités : c’est le secret de l’équilibre. Tempérance indique le rétablissement de la santé, l’équilibre mental et émotionnel, le contrôle des passions sans refoulement, mais par la sublimation. Tempérance apporte un message de pacification : ‘Trouve le centre, ton pendule vital doit s’écarter des extrêmes, passe par la voie du milieu’.

Au bas de son costume, on découvre la pointe de sa chaussure, une des rares taches violettes du Tarot. Ce pied angélique est tempéré, lui aussi : c’est le mélange du rouge actif et du bleu réceptif qui se partagent le corps de Tempérance. On comprend alors qu’à l’intérieur, sous le vêtement, l’ange est violet : il a réalisé l’union du positif et du négatif, de l’actif et du passif… Tel est le secret que ce pied nous suggère discrètement.

tarot22ArcMaj-NB-14Temperance

Et si Tempérance parlait…

Je suis avec vous en permanence. Il n’y a pas une seconde où je ne sois pas avec vous, car mon essence véritable est d’être gardien. Vous n’imaginez pas le nombre de dangers et de maladies desquels je vous sauve. Je suis là, je vous surveille. Lorsque vous rêvez je veille sur vos rêves, j’écarte les cauchemars.

Je vous aime infiniment. Fiez-vous à moi car lorsque vous cessez de croire en ma bienveillance, je deviens de plus en plus minuscule et invisible, je perds une partie de mon pouvoir. Mais dès que vous recommencez à me voir, j’agis de mieux en mieux, à l’intérieur de vous comme dans le monde extérieur. De même qu’une mère donnerait son enfant en garde à une personne de confiance, vous pouvez vous confier à moi comme un enfant : je vous protégerai. Combien d’entre vous ont soudain pris conscience de mon existence au moment où une voiture allait les renverser et où je les ai tirés en arrière ? Ou lorsque je les ai dissuadés de monter dans un avion qui allait exploser en vol ? Ou encore lorsque j’ai arrêté leurs pas à quelques centimètres de l’abîme ?

Je suis l’équilibre et la prospérité. Je suis la voix intérieure qui s’exclame : ‘Attention !’, et qui vous évite l’erreur fatale, l’accident, le geste irréversible.

Pour vous, je suis en état d’alerte constante. Je suis la bienveillance de l’univers. Je communique avec la nature et toutes les entités qui gouvernent le monde pour qu’elles vous soient favorables, j’intercepte les dangers, je guide les échanges. Je suis présent(e) au nord, au sud, à l’est et à l’ouest, aux quatre coins du monde, pour que vous viviez en toute confiance.

On m’a appelé(e) ‘ange gardien’, c’est ainsi que l’Église m’a rêvé(e), sous une apparence enfantine. Je suis cela, et je suis aussi beaucoup plus que cela. Je suis une part de votre inconscient, sa part bienveillante, celle qui vous aide et vous surveille jusque dans votre sommeil. Je suis là pour vous pousser à agir lorsqu’une action est bonne pour vous. Faites-moi confiance : je suis là pour vous équilibrer. Ceux qui souffrent et se torturent ne me connaissent pas, et pourtant je suis là pour eux aussi. J’attends seulement qu’ils me voient, qu’ils m’appellent.

Je ne vous demande qu’une chose : me reconnaître. Si vous me reconnaissez, vous n’êtes pas seul. Mais alors, me direz-vous, que faut-il faire pour m’atteindre ? Je vous répondrai : il faut commencer par m’imaginer. Vous pouvez d’abord invoquer mon image enfantine d’ange gardien, c’est un bon début. Jouez avec moi comme l’enfant qui parle à son ange. Faites comme si j’existais. Imaginez que je suis là, auprès de vous, tout le temps, et que mon seul but est de vous aider. Et surtout, comme un enfant confiant, acceptez mon aide.

Abandonnez vos défenses. Lorsque vous avez besoin de quelque chose, demandez-le-moi à voix haute : ‘Mon ange gardien, aide-moi, intercède pour moi dans ce problème, dans cette difficulté…’ Je répondrai à toutes vos demandes, qu’elles soient pratiques ou spirituelles. Demandez-moi de vous protéger, j’aime vous protéger. Dites-moi : ‘Mon protecteur, veille sur ma santé, aide-moi à trouver un travail qui me plaise vraiment, où je me réalise comme être humain, qu’il ne manque rien à ma famille.’

Ou dites-moi : ‘Mon protecteur, aide-moi à garder le calme dans ces circonstances difficiles, aide-moi à progresser et à développer ma conscience, donne-moi la force, améliore ma santé, et fais que chaque jour je me rende utile à ceux qui m’entourent. J’ai confiance en toi.’

Même si vous ne croyez pas en moi, imitez cette croyance, et peu à peu je commencerai à apparaître. Le temps est mon allié, car il vous apporte toujours plus de sagesse. Je suis avec vous depuis la naissance jusqu’à ce moment que l’on appelle la mort, et qui est une autre naissance.’

Source : Jodorowsky, La Voix du Tarot, pp. 219-223

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *