IIII ~ L’Empereur

IIII - L'Empereur

 

Stabilité et maîtrise du monde matériel

L’Empereur porte le numéro quatre, associé à la stabilité comme la figure du carré, symbole même de la sécurité matérielle. Les quatre pieds de la table, l’autel de l’église, sont reliés au 4. Un 4 ne peut pas tomber, à moins d’une grande révolution. Le 4 est aussi le tétragramme, quatre lettres qui composent le nom divin sacré pour les Hébreux : Yod, Hé, Vav, Hé. Sur la poitrine de L’Empereur, on découvre une croix à quatre branches. Avec lui les lois de l’univers sont bien établies.

La restauration du Tarot a permis de redécouvrir que l’aigle de L’Empereur couve un oeuf. Ce détail, resté effacé pendant des siècles, est fondamental pour comprendre l’Arcane IIII : de même que L’Impératrice, féminine, porte un noyau masculin, L’Empereur est accompagné par une aigle réceptive, en pleine couvaison, comme La Papesse elle-même. Absorbe-t-il sa puissance ou se repose-t-il sur elle ? L’interprétation variera selon la lecture.

Le personnage peut être vu assis, stable, ou au contraire déjà debout et appuyé contre le trône, prêt à agir s’il le souhaite : c’est la force au repos. Il n’éprouve aucun besoin de s’agiter, établi qu’il est dans la consolidation de son autorité. Plus aucun effort ne lui est nécessaire. Ses jambes croisées dessinent un carré blanc qui confirme son enracinement dans la matière.

(…)

tarot22ArcMaj-NB-04Empereur

Et si L’Empereur parlait…

Je suis la sécurité. Je suis la force même. Lorsque je parle en vous, je vous fais entendre qu’il n’y a pas de faiblesse. Tant que vous ne m’avez pas perçu, vous ne connaissez que l’insécurité. Vous n’avez pas le pouvoir de faire, de vous exprimer de vous opposer : vous êtes une victime. Mais avec moi votre peur cesse. Vous cessez de douter et de vous dévaloriser. Personne ne peut vous obliger à faire ce que vous ne voulez pas faire.

Mes lois sont les lois de l’univers en action. Lorsqu’on ne s’oppose pas à elles, elles sont infiniment pacifiques. Mais lorsqu’on leur désobéit, elles sont terribles. Je suis capable de déclencher en vous la maladie, l’infarctus, les tumeurs, la cirrhose. Si vous  n’obéissez pas aux lois que j’ordonne, je peux détruire. J’ai le droit de tuer. Mais si vous êtes malade et que je vous habite, je vous ferai traverser la douleur et les difficultés, dissoudre les obstacles. Je suis la santé cachée dans un corps souffrant.

Je suis invincible. Je ne m’attarde pas dans les conflits : je fais la guerre. Je ne m’avoue jamais perdant. Je suis la certitude. Nul ne peut me détrôner.

Je suis un axe, j’ordonne tout autour de mes lois. Je fais régner l’ordre de toutes les manières, de la plus douce à la plus féroce. Lorsque je vous habite et que vous rencontrer un autre Empereur, nous unissons nos forces. Il n’y a pas de compétition possible, pas de combats de rois. Je suis un archétype unique qui réside en chacun de vous.

Lorsque je me manifeste dans votre corps, vous êtes en plein équilibre, incapable de trébucher. Avec moi, le corps est le centre de l’univers, il est soutenu par une force immense et peut faire face à n’importe quoi. Je suis terriblement calme. Lorsque je me place dans votre bouche, dans votre musculature, vos mots sont exacts, vous ne tremblez pas. Tout en vous s’apaise : la vie organique, les pensées, les désirs, le coeur, la mémoire, le temps et l’espace.

Placez-moi au centre de vous comme une source inépuisable, comme la racine de votre envol futur. Alors l’angoisse ne vous interdira pas de vivre ni de vous réaliser, l’impuissance et la paresse n’auront pas de prise sur votre action. La peur de la misère ne s’opposera pas à votre travail, vous serez capable de construire votre prospérité. Les orages émotionnels ne vous distrairont pas de votre oeuvre, la douleur et la maladie ne vous empêcheront pas de sentir votre force, rien ne pourra briser votre concentration.

Ni vos réticences intellectuelles, ni votre timidité, ni votre identification au rôle de victime, ni les souffrances du passé, ni la mauvaise image que vous avez de vous-même ne vous empêcheront de me trouver, moi, votre Empereur. Si une éducation toxique ou un système de valeurs néfastes ont imprimé en vous de fausses lois, des règles inutiles, balayez-les ! Etablissez vos règles, votre système de travail, vos actions, à partir des lois que je vous révèle. Je suis là, j’apparais, et derrière moi il y a toute une armée – le soleil, les étoiles, les galaxies. Je vous protège et vous exhorte à la force.

Je suis votre guerrier intérieur, celui qui voit vos faiblesses et qui ne faiblit pas.

Source : Jodorowsky, La Voie du Tarot, p. 157-161


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *